Baromètre des billets d'avion : Rio et Pékin, bons plans de début novembre J

le
0
Losevsky Pavel/shutterstock.com
Losevsky Pavel/shutterstock.com

(Relaxnews) - Pour la deuxième semaine des congés scolaires, du 3 au 10 novembre, les prix baissent pour la plupart des destinations, en comparaison avec la semaine précédente, selon le dernier baromètre des billets d'avion, Go Voyages-Relaxnews. Est à noter que Saint-Denis de la Réunion voit son prix chuter de plus de 1.400¤ à moins de 1.000¤ en une semaine.

Billets d'avion : les tarifs les moins chers sur 15 destinations
(source Go Voyages-Relaxnews /comparaison réalisée sur 100 compagnies)
Ville de Destination

J-30
(départ le 3 novembre
retour le 10 novembre 2012)

(au départ de Paris) Prix TTC
AR négociés
(compagnie)
Variation des prix par rapport à l'année dernière
Athènes
(Grèce)
228 ¤
(Swiss Airlines)
+6%
Bangkok
(Thaïlande)
708 ¤
(China Southern Airlines)
-6%
Dakar
(Sénégal)
574 ¤
(Royal Air Maroc)
-9%
Fort de France
(Martinique)
746 ¤
(Air Caraibes)
+9%
Londres
(Royaume-Uni)
128 ¤
(Air France)
+7%
Los Angeles
(Etats-Unis)
550 ¤
(US Airways)
+1%
Marrakech
(Maroc)

290 ¤
(Royal Air Maroc)

+7%
Mexico
(Mexique)

778¤
(Lufthansa)

+2%
Montréal
(Canada)
466 ¤
(KLM)
+10%
New York
(Etats-Unis)
432 ¤
(Brussels Airlines)
-1%
Pékin
(Chine)
524¤
(Hainan Airlines)
-14%
Prague
(Rép. Tchèque)
117 ¤
(Czech Airlines)
+4%
Rio de Janeiro
(Brésil)
683 ¤
(Iberia)
-17%
Rome
(Italie)
171 ¤
(Swiss Airlines)
+10%
Saint-Denis
(La Réunion)
932 ¤
(Air Austral)
+9%



Le baromètre Go Voyages - Relaxnews est réalisé chaque semaine en comparant les prix sur 100 compagnies aériennes. Les tarifs indiqués sont exprimés "toutes taxes comprises", en vol A-R, avec un retour sept jours après le départ et sont, la plus part du temps, négociés par Go Voyages. Ces tarifs sont en ligne sur le site www.govoyages.com. Tous les tarifs se font sur la base d'un départ depuis Paris.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant