Baroin veut rassurer les Américains sur l'Europe

le
0
Devant les médias américains, le ministre français a voulu incarner l'application avec laquelle l'Europe traite en ce moment la crise de la dette.

François Baroin sur un plateau de CNN, ce n'est pas Christine Lagarde interviewée dans le «Daily Show» de Jon Stewart. L'ancienne ministre de l'Économie avait marqué les esprits avec une belle démonstration d'autodérision, en pleine crise financière, expliquant avec un humour tout anglo-saxon la position française vis-à-vis de la situation des banques. Un moyen efficace de faire passer les messages outre-Atlantique, dans un pays qui ne partage pas toujours - loin s'en faut ! - les mêmes avis que les Européens.

Son successeur, lui, a adopté cette semaine, lors de la réunion annuelle de la Banque mondiale et du FMI, une stature un peu différente. Ton grave, fiches ficelées, sérieux de rigueur. Interviewé jeudi par Maggie Lake dans son émission «Business 360», le ministre français a voulu incarner l'application avec laquelle l'Europe traite en ce moment la crise de la dette.

Traductrice à l'appui - «il ne s'agit juste pas de se tromper sur un mot

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant