Baroin pense à relever le seuil de l'ISF

le
0
François Baroin a suggéré, hier soir sur BFM-TV, «une remontée du seuil d'entrée à l'ISF» de 790.000 euros actuellement à 1,3 million. Ce qui entraînerait une moins-value fiscale de 900 millions d'euros.

Tout en précisant que la réforme de la fiscalité du patrimoine n'en était qu'au stade de la réflexion et qu'elle sera débattue en juin par le Parlement, François Baroin a suggéré, hier soir sur BFM-TV, «une remontée du seuil d'entrée à l'ISF» de 790.000 euros actuellement à 1,3 million.

Selon les calculs du ministre du Budget, une telle remontée du seuil d'entrée permettrait d'exclure 300.000 personnes du paiement de l'ISF et entraînerait une moins-value ­fiscale de «900 millions d'euros».

Un manque à gagner important qui serait toutefois compensé par la suppression du bouclier fiscal, qui coûte «entre 700 et 900 millions d'euros» au budget de l'État . «Si c'est cela la réforme, cela ne coûte pas cher, a-t-il encore précisé. Il faudra qu'elle soit juste et qu'elle n'abîme pas la compétitivité des entreprises.»

LIRE AUSSI:

» Carrez veut réduire le nombre d'assujettis à l'ISF

» L'ISF a peu de poids dans la fiscalité du patrimoine

» La réforme fiscale vire au casse-tête

» L'ISF a rapporté plus que prévu en 2010

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant