Baroin, Pécresse et Idrac en lice pour succéder à Lagarde

le
0
La probable nomination de la ministre de l'Économie au FMI va entraîner un remaniement du gouvernement.

Brasilia, Pékin, New Delhi, Le Caire… Christine Lagarde vient de boucler la première partie de sa tournée mondiale pour vanter sa candidature à la direction générale du Fonds monétaire international. La voilà de retour en Europe. Elle est mardi à Bruxelles et sera mercredi l'Élysée pour le Conseil des ministres. De son côté, Nicolas Sarkozy consulte pour choisir celui ou celle qui pourrait succéder à la ministre de l'Économie. Multipliant, durant le week-end de la Pentecôte, les coups de téléphone à ses plus proches. «Nicolas Sarkozy est favorable à un remaniement a minima. Ses priorités, ce sont les femmes et les centristes. Il a le sentiment qu'il ne peut pas promouvoir que des hommes», affirme l'un d'eux. Un autre proche confirme: «Même si le président est soucieux de faire monter une génération “Sarko”, sa priorité est d'affaiblir l'opération Borloo.»

Encore un chiraquien ?

Trois candidats se détachent donc pour Bercy: François Baroin, Valér

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant