Baroin : le gouvernement «ne travaille pas sur un troisième plan» de rigueur

le
0
La France pourra faire face, même avec 0,5% de croissance en 2012, affirme le ministre de l'Économie et des Finances, dans une interview aux Échos .

La France fait la sourde oreille, en dépit des injonctions de Bruxelles. Alors que la Commission européenne affirme que la France devra faire preuve de plus de rigueur, Paris n'envisage pas de troisième plan de rigueur. «La France n'a pas perdu son «AAA» et elle bénéficie d'une perspective stable de la part de toutes les agences. Moody's a indiqué qu'elle regarderait dans les prochaines semaines si cette perspective doit être confirmée ou pas», déclare François Baroin, dans une interview aux Échos.

Il assure que la France pourra faire face même avec 0,5% de croissance en 2012 et bénéficie d'une perspective stable de toutes les agences de notation.

Pour le ministre, la croissance de 0,4% observée au troisième trimestre «garantit» les objectifs d'évolution de l'activité et de réduction du déficit public en 2011, et «renforce la crédibilité du plan du 7 novembre.» Prié de dire si Paris travaille sur un troisième plan, il répond : «Nous ne travaillons pas

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant