Barnier tacle Montebourg après ses propos sur Barroso

le
18
MICHEL BARNIER TACLE ARNAUD MONTEBOURG
MICHEL BARNIER TACLE ARNAUD MONTEBOURG

PARIS (Reuters) - Le commissaire européen au Marché intérieur, Michel Barnier, a fustigé lundi les propos "faux et absurdes" d'Arnaud Montebourg, qui a estimé que l'incapacité des institutions européennes à défendre l'intérêt des peuples européens alimentait la montée des souverainismes.

Le ministre du Redressement productif a déclaré dimanche lors de l'émission Tous politiques France Inter-Le Monde-AFP que le président de la Commission européenne José Manuel Barroso était "le carburant du Front national".

"Ce que dit M. Montebourg, c'est à la fois faux et absurde", a réagi Michel Barnier sur France 2.

"J'en ai assez, je le dis avec une certaine colère, de voir dans mon propre pays des ministres comme M. Montebourg, des hommes et des femmes politiques de droite et de gauche dire 'c'est toujours la faute des autres', de se défausser, de chercher des boucs émissaires".

Pour l'ancien ministre UMP, "c'est la responsabilité des ministres en particulier de M. Montebourg de lutter contre le chômage et pour la compétitivité des entreprises".

"Ça, c'est le boulot qui est le leur, ils ne vont pas se défausser longtemps parce que le moment de vérité est en train d'arriver pour les ministres", a-t-il ajouté.

Un point de vue partagé par la ministre du Logement Cécile Duflot qui a appelé indirectement Arnaud Montebourg à assumer ses responsabilités: "Je suis de ceux qui refusent absolument que les responsables politiques rejettent sur l'Europe la responsabilité de leurs difficultés, ça c'est un principe de base", a-t-elle dit sur France Inter.

"Je pense qu'il faut faire en sorte de réorienter l'Europe, redonner à l'Europe un projet collectif", a-t-elle néanmoins ajouté.

Marine Pennetier, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8743521 le lundi 24 juin 2013 à 13:26

    Toute cette polémique n'est pas faite pour améliorer l'image des homme politiques! Imaginons un instant une telle dispute dans d'une entreprise...elle décrédibiliserait aussitôt tous ses dirigeants et la société elle-même! Honte à ceux qui pour améliorer leur image font courir de tels risques à un pays tout entier.

  • M4369955 le lundi 24 juin 2013 à 12:43

    Il est clair que Montebourg à gauche (comme Chevenement) est comme Dupont Aignant à droite : ce sont 2 républicains qui sont d'inspiration gaullistes et antilibéraux.Logiquement Montebourg devrait effectivement démissionner de ce gouvernement et rejoindre le mouvement de chevenement (ou de Dupont Aignant car sur l'essentiel les vrais républicains sont d'accord).

  • M5859377 le lundi 24 juin 2013 à 12:32

    Montebourg tape ds le mille une fois de +: la mondialisation , la concurrence déloyale nous ruinent: lorsqu'on importe des produits de pays ou l'esclavage est de mise, on importe aussi leurs règles sociales (et après on nous serine : compétitivité, ce qui veut dire: alignez vous sur les conditions de travail moyen ageuses

  • M2614138 le lundi 24 juin 2013 à 12:21

    On a un ministre du pompeux redressement productif qui ne veux rien dire et apparemment sert encore moins à quelque chose à part générer des frais ! Ce ministre est aux antipodes de l option du gouvernement s il était honnête il démissionnerait Et si ce gouvernement était courageux et cohérent il le démissionnerait ! Après ils s étonnent que les gens n ont plus envie d aller voter !

  • EuropeGa le lundi 24 juin 2013 à 12:09

    La sortie de l'euro favoriserait les entreprises françaises qui gagneraient ainsi de la compétitivité. En conséquence, cette sortie de l'euro réduirait le chômage et permettrait donc aux comptes sociaux de retrouver leur équilibre. Il faut au plus vite sortir de l'euro.

  • EuropeGa le lundi 24 juin 2013 à 12:04

    L'Union Européenne et tous les oligarques non élus qui la composent installent subrepticement et par le mensonge une fédération dont les peuples ne veulent pas, car les peuples souhaitent garder l'état, et souhaitent pouvoir décider souverainement de leur mode de vie et de leurs lois.

  • M2614138 le lundi 24 juin 2013 à 11:59

    Suite. De toute façon cette Europe est bancale elle ne profite qu aux politiques et aux très nombreux bureaucrates La grogne s installe dans la majorité des pays le peuple souffre et finira par se révolter il y aura une onde de choc tôt ou tard ! Il ne manquerait plus qu un crack boursier ( qui est peut être en train de se produire ) pour compléter le tableau

  • M2614138 le lundi 24 juin 2013 à 11:55

    On est tous d accord que l euro a asséché nos porte monnaies. Tout a augmenté. De manière exponentielle sauf les salaires Et les retraites qu on veut même diminuer ! Je ne vois pas pourquoi en sortant de l Europe on serait pénalisé ? Les aides qu on reçoit sont bien inférieures aux contributions qu on verse ! L autre argument les autres européens n achèterais plus français ! Foutaise. Le consommateur achete ce qui lui plait et ce qui est pas cher même et surtout si c chinois !

  • EuropeGa le lundi 24 juin 2013 à 11:54

    Montebourg est un homme de conviction, et n'est pas d'accord avec de nombreuses positions de son parti. Il a d'ailleurs écrit un livre décrivant les vertus ( et ells sont nombreuses) du protectionnisme. Barnier est au contraire un de ces nombreux oligarques du système dont l'action consiste essentiellement à sauvegarder sa position personelle qui est très rémunératrice. Il réagit avec violence parceque le système dont il vit grâcement est menacé.

  • M4369955 le lundi 24 juin 2013 à 11:45

    Les pays qui n'ont pas intégré l'Europe vont ils plus mal ?????Les pays qui ont intégré l'Europe mais en prenant garde de ne pas perdre leur autonomie te souveraineté (comme l'angleterre par ex) vont ils plus mal ???