Barheïn-Libération du militant des droits de l'homme Nabil Rajab

le
0

DUBAI, 14 juillet (Reuters) - Nabil Rajab, célèbre militant des droits de l'homme à Bahreïn, a été libéré pour raisons de santé, annonce mardi l'agence de presse officielle BNA. Nabil Rajab avait été condamné à six mois de prison pour avoir insulté les autorités. Une grâce a été accordé par le souverain Cheikh Hamad Ben Issa al Khalifa, précise BNA. En août 2012, le fondateur du Centre bahreïni pour les droits de l'homme avait déjà été condamné pour avoir organisé et participé à des manifestations illégales en faveur de réformes. Quatre ans après le mouvement de protestation, le bras de fer continue d'opposer la dynastie sunnite au pouvoir à la majorité chiite de la population qui se plaint de discrimination politique et économique. (William Maclean,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant