Bardo-Le suspect arrêté en Italie aurait fourni les armes

le , mis à jour à 20:19
0

TUNIS/MILAN, 21 mai (Reuters) - Le Marocain arrêté en Italie et soupçonné d'être impliqué dans l'attaque islamiste contre le musée du Bardo, le 18 mars à Tunis, a fourni les armes aux assaillants, a déclaré un responsable tunisien jeudi à Reuters. La police italienne a annoncé mercredi l'arrestation à Milan d'Abdelmajid Touil, un Marocain de 22 ans, dans le cadre de l'enquête sur cette attaque au cours de laquelle 21 touristes ont trouvé la mort. "C'est un trafiquant d'armes (...) Il a apporté les armes de Libye en Tunisie en vue de l'attaque contre le musée du Bardo", a dit le responsable tunisien qui a requis l'anonymat. Touil Abdelmajid est arrivé clandestinement en Italie en février à bord d'un bateau de migrants, a indiqué la police italienne. La mère du suspect, Fatima Touil, qui vit dans un appartement de la banlieue de Milan, a assuré que son fils se trouvait bien en Italie le jour de l'attaque. "Il n'a aucun lien avec des terroristes", a-t-elle dit au Corriere della Sera. De source judiciaire italienne, on précise que les policiers se sont intéressés à Touil parce que ce dernier est arrivé en Italie à bord d'un bateau de clandestins, alors que le statut de résidente de sa mère lui aurait permis d'entrer officiellement sur le territoire italien. Le ministre de l'Intérieur, Angelino Alfano, a déclaré jeudi au Parlement que les autorités italiennes n'avaient aucune certitude sur les faits et gestes de Touil après son arrivée en février. Les 23 membres de la cellule responsable de l'attaque du 18 mars ont presque tous été arrêtés, assurent les autorités tunisiennes. (Tarek Amara à Tunis, Emilio Parodi à Milan et Steve Scherer à Rome; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant