Barclays vend sa participation de 19,6% dans BlackRock

le
0
Barclays vend sa participation de 19,6% dans BlackRock
Barclays vend sa participation de 19,6% dans BlackRock

par Steve Slater

LONDRES (Reuters) - La banque britannique Barclays a annoncé lundi qu'elle vendait sa part de près 20% du capital du gérant de fonds américain BlackRock, une participation évaluée à 6,1 milliards de dollars (4,8 milliards d'euros), détenue depuis près de trois ans.

Les règles plus strictes en matière de fonds propres, dans le cadre du nouveau régime prudentiel dit Bâle III, obligent les banques à renforcer leurs fonds propres pour garantir leurs participations minoritaires dans des sociétés de gestion ou dans d'autres entités, ce qui les rend moins rentables.

Le directeur général de Barclays Bob Diamond tente de refaire passer le rendement des fonds propres (RoE) au-dessus des 13%, en cédant ou en fermant des activités ou des investissements non stratégiques.

"Tout cela montre bien à quel point il est difficile pour les banques de réaliser des profits et d'avoir un retour sur fonds propres suffisant dans le cadre du nouvel environnement réglementaire. Elles réduisent leur effet de levier ou réalisent ce type d'opérations pour améliorer leurs ratios", explique Richard Barfield, directeur chez PricewaterhouseCoopers.

Barclays a précisé que sa participation serait vendue via un une offre de placement et un programme de rachat d'actions à hauteur d'un milliard de dollars de la part de BlackRock.

La constitution du livre d'ordres prendra deux ou trois jours, avant la fixation du prix définitif qui pourrait avoir lieu mercredi, selon des banquiers.

Barclays détient à la fois des actions ordinaires et des titres convertibles de BlackRock et s'apprête à dégager 400 millions de livres sterling (494,5 millions d'euros) de l'opération, d'après les analystes d'Espirito Santo.

Le titre Barclays a progressé de 2,215% en Bourse de Londres alors que l'action BlackRock cédait 1,22% à Wall Street.

Cette participation est un héritage du rachat en juin 2009 de Barclays Global Investors par BlackRock. A l'issue de cette opération, le gérant de fonds américain était également devenu un des principaux actionnaires de Barclays avec 7,1% du capital.

Barclays a déclaré qu'il revenait à BlackRock de décider de ce qu'il allait advenir de cette participation, tandis que BlackRock a refusé de commenter.

Barclays Capital, Morgan Stanley et Bank of America Merrill Lynch sont teneur de livres dans cette opération.

Blandine Hénault et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Natalie Huet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant