Barclays: UBS n'est plus à l'achat après le Brexit.

le
0

(CercleFinance.com) - UBS a refait le point sur le secteur bancaire britannique en tenant compte du résultat 'pro Brexit' du référendum organisé le mois dernier dans le pays. Ce qui présage a priori, à plus ou moins court terme, d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. L'action Barclays en fait les frais : le conseil d'acheteur d'UBS est révoqué au profit d'une position neutre, l'objectif de cours dégringolant de plus de 26% à 155 pence, contre 210 pence précédemment. Lloyds Banking Group demeure leur valeur préférée.

Alors que l'indice 'Footsie' prend 0,5%, l'action Barclays recule dans la même proportion, à 149,6 pence. L'action Lloyds Banking Group reste quasi-neutre à 55,4 pence.

Les analystes ont en effet mis à jour leur appréciation des perspectives macroéconomiques du Royaume-Uni. En conséquence du vote du Brexit, il n'anticipent plus une croissance 'convenable' du PIB britannique, mais une évolution 'saccadée'. Un mauvais point pour le cycle du crédit bancaire.

Et ce n'est pas tout : 'nous nous attendons à (ce que la Banque d'Angleterre) baisse deux fois son principal taux directeur au second semestre 2016, à la reprise du QE (le programme de rachat d'actifs obligataires, ndlr) et à une chute de plus de moitié du rendement de l'emprunt d'Etat à dix ans', le 'Gilt', ajoute la note. En outre, le taux de chômage du Royaume-Uni devrait remonter de 5 à 5,8% et l'inflation atteindrait 3,4% en 2017.

Enfin, si la baisse de la livre sterling améliore mécaniquement la compétitivité des exportations britanniques, 'nous devenons prudents en ce qui concerne l'investissement (17% du PIB britannique), ainsi que les prêts liés à l'immobilier résidentiel et commercial', sanctionne UBS, que les banques financent massivement.

Autre facteur cité, dans le cas de Barclays : l'incertitude réglementaire qui résulte des conséquences du Brexit pour ce groupe dont le siège est - pour l'instant - sur le territoire de l'Union européenne.

Bref, UBS a 'raboté' ses prévisions de bénéfices par action Barclays de 12% pour 2016, de 24% pour 2017 et de 30% pour 2018.

Dans le secteur, la valeur préférée des analystes est Lloyds Banking Group (LBG), toujours conseillée à l'achat avec un objectif de cours de 74 pence, contre 86 précédemment.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant