Barclays Capital reste le partenaire préféré des investisseurs

le
0
(NEWSManagers.com) - Barclays Capital reste en 2012 la banque SVT (spécialiste en valeurs du Trésor) la plus citée par les investisseurs comme étant leur principal partenaire sur le marché des taux en général, selon un sondage réalisé par IEM Finance pour le compte l' Agence France Trésor (AFT).

BNP Paribas et Deutsche Bank restent dans le classement à la même position qu'en 2011, respectivement en deuxième et troisième position. Enfin, Citigroup entre dans ce classement à la quatrième position. HSBC reste présent dans ce groupe de tête en cinquième position.

Sur le marché des valeurs du Trésor français, le classement des cinq SVT le plus fréquemment cités par les sondés comme étant leur principal partenaire est très peu modifié par rapport à 2011. BNP Paribas reste depuis le premier sondage en 2003 en première position de ce classement, devant Barclays et Société Générale. Natixis gagne une place dans le classement à la quatrième position. Citigroup remonte dans le classement, en cinquième position.

Le fait d'être SVT reste le critère le plus important pour la sélection d'un intermédiaire. Après les légers reculs observés en 2010 et 2011, l'importance de ce critère remonte auprès des investisseurs. 68,9% considèrent ce critère comme " très important" dans la sélection d'un intermédiaire. L'importance accordée à la League Table de l'AFT reste le deuxième critère le plus important dans le processus de sélection des SVT.

S'agissant de l'importance attachée à la qualité des différents services rendus par les SVT, la qualité du pricing arrive toujours largement en tête même si la proportion des sondés qui la considèrent comme " très importante " passe de 87,2% en 2011 à 85,5% en 2012.

Après plusieurs années de baisse, l'importance attachée à la qualité de la recherche augmente nettement depuis 2010 (43,1% en 2012, contre 40,9% en 2011). A l'inverse, la qualité du back/middle offfice est devenue moins discriminante et son importance continue de baisser graduellement, moins d'un quart des sondés (24,2%) considèrent ce critère comme très important. La proportion de sondés qui considèrent la qualité de l'information, du conseil et de la couverture (" sales coverage " ) comme " très importante" remonte en 2012 (52,9% contre 50,4% en 2011).

La part des sondés qui ont déclaré être très satisfaits ou plutôt satisfaits du fonctionnement du marché français de la dette d'Etat a augmenté significativement pour atteindre 94,4% contre 84,5% en 2011.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant