Barclays à fond sur BMW et Volkswagen, plus prudent sur Daimler

le
0
Les constructeurs premium allemands ont donné un coup d'accélérateur au développement de gammes de véhicules électriques. (© Mercedes / Volkswagen / BMW)
Les constructeurs premium allemands ont donné un coup d'accélérateur au développement de gammes de véhicules électriques. (© Mercedes / Volkswagen / BMW)

Sans négliger les effets de cycle du secteur automobile, le bureau d’analyse Barclays estime que la nervosité qui entoure actuellement le secteur européen en Bourse est exagérée. Selon ses analystes, les constructeurs haut de gamme disposent des clés essentielles pour s’emparer des nouveaux marchés à créer avec l’arrivée de solutions de mobilité novatrices, liées aux motorisations ou à l’utilisation des véhicules.

Parmi eux, figurent bien évidemment les constructeurs allemands. À l’approche des publications trimestrielles, BMW fait figure de favori pour Barclays, qui recommande également d’acheter l’action Volkswagen et de conserver Daimler.


BMW, valeur favorite de Barclays dans le secteur automobile européen (surperformance, objectif de 99 euros). Parmi les constructeurs automobiles allemands, BMW est celui qui affiche la pire performance en Bourse (-21%, contre un indice DAX quasiment stable). Ce retard mérite d’être comblé au regard, tout d’abord, de la bonne orientation des ventes.

Le 13 octobre dernier, le groupe bavarois a annoncé des ventes unitaires record pour le mois de septembre. Près de 238.000 véhicules ont été vendu sur la période, ce qui représente une hausse de 10,5% en un an. Depuis le début de l’année, le constructeur allemand a vendu 1,75 million de véhicules siglés BMW, Mini ou Rolls Royce (+6,2%).

Selon Barclays, le groupe est

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant