Barcelone-Séville : Pour qui le doublé ?

le
0

Le FC Barcelone affronte le FC Séville en finale de Coupe du Roi dimanche, au stade Vicente-Calderon de Madrid. Un affrontement décisif pour offrir un doublé à l’une des deux équipes.

La boucle est bouclée. Après avoir ouvert la saison 2015/2016 avec une finale de Supercoupe d’Europe d’anthologie (5-4 ap), à Tbilissi, le FC Barcelone et le FC Séville se retrouvent pour clore la saison de foot espagnol. Le championnat en poche d’un côté, la Ligue Europa de l’autre, les deux équipes marchent sur Vicente-Calderon pour s’offrir un doublé. Si Luis Enrique, l’entraineur du Barça, est un habitué, lui qui a tout gagné l’année dernière, ce serait une première pour son homologue sévillan, Unai Emery. Le FC Barcelone, un adversaire qui ne réussit pas du tout au coach de Séville.

Barcelone, la bête noire d’Unai Emery

Une malédiction. Depuis son arrivée à Almeria en 2006, Unai Emery n’a jamais trouvé la solution pour faire chuter les Blaugrana. Passé par le FC Valence et le Spartak Moscou, le stratège sévillan a enchaîné vingt matchs consécutifs sans la moindre victoire face au Barça, fraîchement sacré champion d’Espagne. Le cauchemar a pris fin à la 7eme journée de Liga. A Sanchez-Pizjuan, le technicien a triomphé du FC Barcelone pour la première fois de sa jeune carrière (2-1). En laissant filer la fin de championnat, Unai Emery a concentré les forces de son groupe sur un seul objectif : la Ligue Europa. Mission réussie. Les coéquipiers de Kévin Gameiro ont soulevé leur troisième C3 consécutive. Le natif du Pays basque cherche dorénavant à s’offrir un doublé. Inédit. Face à lui, Luis Enrique veut rapporter la 28eme Coupe d’Espagne à la Catalogne.

Luis Enrique aussi fort que Guardiola ?

Après l’élimination en quarts de finale de la Ligue des Champions, Luis Enrique veut finir la saison en beauté. Un sacre dans l’antre de l’Atlético Madrid, son bourreau européen, lui permettrait de faire aussi bien que le maître, Pep Guardiola. Lors de sa deuxième saison au Barça, le futur ex-entraineur du Bayern Munich, avait réussi un quadruplé (Championnat, Supercoupe d’Espagne, Supercoupe d’Europe et Coupe du Monde des clubs). Si Luis Enrique sort victorieux de son duel face à Unai Emery, l’ancien coach du Celta Vigo soulèvera son quatrième trophée de la saison (Le Barça a déjà remporté le Championnat, la Supercoupe d’Europe et la Coupe du Monde des clubs). Vertigineux. A une semaine de la finale de la Ligue des Champions, un bon parfum d’Europe flottera sur Madrid.

Séville et Barcelone règnent sur l’Europe

La 113eme édition de cette Coupe d’Espagne va mettre à l’épreuve deux monstres européens. Depuis 2006, le FC Barcelone et le FC Séville sont les clubs les plus titrés sur la scène européenne. Les Catalans totalisent sept trophées européens (4 Ligues des Champions et 3 Supercoupes d’Europe), les Sévillans eux, continuent de tutoyer l’irrationnel après leur troisième sacre consécutif en Ligue Europa. En dix ans, les Andalous ont copieusement garni la vitrine du musée. Avec cinq Ligues Europa et une Supercoupe, ils talonnent leur adversaire d’un soir. Une finale de champions.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant