Barcelone éclipse la Blue Moon

le
0

Géniaux pendant une grande partie de la rencontre, les Blaugranas se sont logiquement imposés à l'Etihad Stadium (1-2). Comme l'an passé, les Citizens ont terminé la rencontre à dix. Contrairement à l'an passé, les Citizens ont marqué un but.


Man. City - Barca
(1-2)

S. Agüero (68') pour Manchester City , L. Suárez (16'), L. Suárez (28') pour FC Barcelone.


La presse catalane le réclamait, le public mancunien le craignait forcément un peu, Lionel Messi l'a fait. Il a enfilé son plus beau costume. Non, pas ce maillot jaune fluo déconseillé aux épileptiques mais celui du génie des grands soirs. Trentième minute de jeu : Manchester City marque le coup après un premier but de Luis Suárez. Lionel Messi trouve Rakitic en relai et passe en mode super héros. Une accélération fulgurante, trois joueurs dans le vent. Derrière, l'Urugayen, conspué par les supporters des Skyblues, jette un froid sur Manchester pour la deuxième fois de la soirée. 45 minutes de courses folles, de crochets, de feintes, de passes précises et de fulgurances techniques dingues qui éteignent complètement une équipe anglaise qui semble ignorer qu'entre Newcastle et Barcelone, il y a un monde. Clairement, la Pulga et le Pistolero font passer les Avengers pour une équipe de ringards has been.
El Pistolero sort son deux coups
Ce match, les Blaugranas l'attendent depuis longtemps. Tellement longtemps qu'ils en ont perdu leur match face à Malaga, ce week-end. Pas tellement étonnant, donc, de retrouver les hommes de Luis Enrique à l'attaque dès le coup d'envoi. La tactique du Barça est claire : presser son adversaire dans les cordes, l'empêcher de s'échapper et le travailler au corps. Un cadrage en règle, oui. Vincent Kompany, qui déclarait ne pas craindre les Catalans, semblent avoir du mal à contenir Neymar et Suárez et encaisse la première feinte du Brésilien sans broncher (12'). Face à l'Urugayen, en revanche, Kompany craque au quart d'heure de jeu. Profitant d'un peu de réussite et d'un peu de maladresse du Belge, Suárez place un direct du gauche dans les cages de Joe Hart (16'). Après ce premier taquet, Silva, Agüero et Nasri tentent bien de remiser quelques uppercuts, mais la défense barcelonaise chasse tous les coups des Skyblues. Les...








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant