Barcelona World Race : Pacifique en vue

le
0
Barcelona World Race : Pacifique en vue
Barcelona World Race : Pacifique en vue
Alors que Bernard Stamm et Jean Le Cam, toujours leaders à bord de Cheminées Poujoulat, passaient, vendredi après-midi, en tête, le cap Leeuwin, deuxième des trois pointes délimitant le parcours de la Barcelona World Race, le duo francophone s'apprête à entrer dans l'océan Pacifique, probablement mardi matin. Avec une dizaine d'heures d'avance sur son plus proche poursuivant, Neutrogena, la paire helvético-française tentera la passe de trois en passant le cap Horn également en tête de flotte.

« Quand on est en mer, on ne réalise pas toujours ce genre de truc, surtout quand on est à plusieurs centaines de milles au sud du fameux cap, comme cela est notre cas », a déclaré Bernard Stamm, vendredi, alors que Cheminées Poujoulat venait de passer le cap Leeuwin en première position. N'en reste tout de même que la prouesse est à souligner. En tête depuis le démâtage et l'abandon de son plus féroce rival, Hugo Boss, l'actuel leader de cette Barcelona World Race 2015 réalise pour le moment un parcours sans faute. Premier à passer le cap de Bonne-Espérance, premier bateau dans l'océan Indien, premier au cap Leeuwin et en phase d'être le premier à entrer dans le Pacifique, la « Cheminée » fume et ses deux skippers ne semblent pas manquer de charbon. Avec près de 237 milles d'avance sur Neutrogena, bénéficiant d'un meilleur angle de progression et filant à 22 n½uds dans des vents portants de 26 à 28 n½uds, Stamm et Le Cam devraient en effet franchir la longitude 150° Est - marque d'entrée dans la partie sud du grand océan - avec environ dix heures d'avance, mardi matin. Soient quelque 38 jours après avoir quitté Barcelone.

Attention, grosse dépression

Si le duo Altadill-Muñoz, légèrement plus au nord, devrait également bénéficier de conditions favorables, la situation risque de se corser pour GAES Centros Auditivos, Renault Captur et We are Water. En approche du cap Leeuwin, les trois monocoques font face à des vents de 35 n½uds dans des creux de 5 à 8 mètres. De quoi craindre un fort grain dépressionnaire. A l'arrière de la flotte en revanche, les choses s'arrangent pour One Planet One Ocean & Pharmaton et Spirit of Hungary, à respectivement 3190,7 et 3720 milles des leaders, qui ont enfin pu mettre le cap à l'est dans une mer modérée et des vents plus légers après plusieurs jours à batailler au près.

BARCELONA WORLD RACE
Classement du lundi 9 février 2015 (pointage de 15h00, heure française)
1- Bernard Stamm - Jean Le Cam (SUI-FRA/Cheminées Poujoulat) à 12362,9 milles de l'arrivée
2-
 Guillermo Altadill - José Muñoz (ESP-CHL/Neutrogena) à 236,8 milles du leader
3-
Anna Corbella - Gerard Marín (ESP/GAES Centros Auditivos) à 1344,1 milles
4-
Jörg Riechers - Sébastien Audigane (ALL-FRA/Renault Captur) à 1592,1 milles
5- Bruno Garcia - Willy Garcia (ESP/We Are Water) à 2181,6 milles
6-
Aleix Gelabert - Didac Costa (ESP/One Planet, One Ocean & Pharmaton) à 3190,7 milles
7- Nandor Fa - Conrad Colman (HUN-NZL/Spirit of Hungary) à 3720,0 milles

Abandon : Alex Thomson - Pepe Ribes (GBR-ESP/Hugo Boss) le 15 janvier (démâtage)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant