Barcelona World Race : Neutrogena reparti, Cheminées Poujoulat en fuite

le
0
Barcelona World Race : Neutrogena reparti, Cheminées Poujoulat en fuite
Barcelona World Race : Neutrogena reparti, Cheminées Poujoulat en fuite
De retour en course, samedi, après 24h d'escale en Nouvelle-Zélande, Guillermo Altadill et José Muñoz ont repris leur route vers le cap Horn. Avec désormais plus de 1 000 milles de retard sur Cheminées Poujoulat, seul en tête, les co-skippers de Neutrogena ont entamé un nouveau duel en plein Pacifique avec GAES Centros Auditivos pour la deuxième place.

« Des ingénieurs sont venus et ils ont trouvé de l'eau à l'intérieur du moteur pour une raison quelconque, a expliqué Guillermo Altadill à la vacation de samedi. Nous avons essayé de le démarrer plusieurs fois, mais cela a généré un phénomène de court-circuit et une série de problèmes. Le moteur principal ne marchait pas, et donc nous ne pouvions pas recharger nos batteries. » Le problème identifié puis résolu, en s'octroyant même le luxe de fiabiliser encore davantage le bateau en vue du reste de la course, le tandem hispano-chilien de Neutrogena a pu reprendre la mer après une escale réduite à son minimum, à peine plus de 24 heures après son arrivée dans le port de Bluff, à Invercargill en Nouvelle-Zélande. Le duo concédait alors plus de 900 milles sur Cheminées Poujoulat, mais c'était sans compter sur une zone de hautes pressions au Nord d'Auckland Island, l'empêchant de renouer avec de hautes vitesses dans l'immédiat. Lundi, Neutrogena est ainsi relégué à 1 181,6 milles du leader, condamné pour l'heure à protéger sa deuxième place au classement face aux ambitions des Espagnols Anna Corbella et Gerard Marin (GAES Centros Auditivos).

Pendant ce temps-là...

En tête de course, Bernard Stamm et Jean Le Cam filent droit sur le cap Horn, profitant de vents forts et d'une avance confortable sur le reste de la flotte. Si la nuit a été passablement agitée à bord du bateau jaune et noir, la faute à une dépression soufflant à plus de 35 n½uds, Cheminées Poujoulat est passé dans l'après-midi sous la barre des 10 000 milles à parcourir avant de rallier la ligne d'arrivée, à Barcelone. Derrière, ils sont désormais six sur sept à avoir franchi la logitude du cap Leeuwin, Spirit of Hungary fermant la marche à environ 24 heures de cette deuxième marque de parcours.

BARCELONA WORLD RACE
Classement du lundi 16 février 2015 (pointage de 15h00, heure française)
1- Bernard Stamm - Jean Le Cam (SUI-FRA/Cheminées Poujoulat) à 9878,1 milles de l'arrivée
2- Guillermo Altadill - José Muñoz (ESP-CHL/Neutrogena) à 1 181,6 milles du leader
3- Anna Corbella - Gerard Marín (ESP/GAES Centros Auditivos) à 1245,8 milles
4- Jörg Riechers - Sébastien Audigane (ALL-FRA/Renault Captur) à 1491,9 milles
5- Bruno Garcia - Willy Garcia (ESP/We Are Water) à 2539,8 milles
6- Aleix Gelabert - Didac Costa (ESP/One Planet, One Ocean & Pharmaton) à 3328,6 milles
7- Nandor Fa - Conrad Colman (HUN-NZL/Spirit of Hungary) à 4018,4 milles

Abandon : Alex Thomson - Pepe Ribes (GBR-ESP/Hugo Boss) le 15 janvier (démâtage)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant