Barak : «En Syrie, Assad est condamné»

le
0
INTERVIEW - Le ministre de la Défense israélien considère que la chute du régime syrien est inéluctable.

LE FIGARO. - Que pensez-vous de l'initiative française visant à une reprise des négociations israélo-palestiniennes en juillet?

Ehoud BARAK. - Nous accueillons favorablement toutes les initiatives, surtout quand elles viennent de la France. Le problème est complexe et nécessite une solution urgente. Mais il faut être deux pour danser le tango. Les Palestiniens doivent être prêts à aller vraiment de l'avant et pas seulement à dire qu'ils sont prêts. Nous considérons que l'objectif doit être de parvenir à une solution prévoyant deux États pour deux peuples. D'un côté, Israël, patrie du peuple juif, où celui-ci puisse exprimer ses espoirs et ses rêves et vivre son destin. De l'autre côté, un État palestinien, patrie du peuple palestinien, où celui-ci puisse exprimer ses espoirs et ses rêves et vivre son destin. C'est à dessein que je formule cet objectif en termes strictement symétriques. Le contenu d'une solution à négocier est bien connu. Un accord doit c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant