Barack Obama très prudent sur l'affaire Petraeus

le
0
Lors de sa première conférence de presse depuis sa réélection, le président américain s'est dit par ailleurs ouvert au compromis avec les républicains afin de sortir de l'impasse budgétaire. » L'adultère, un crime selon le code militaire américain » Les internautes s'emparent de l'affaire Petraeus

Pour sa première conférence de presse en huit mois, le président réélu Barack Obama est apparu à la fois combatif et prudent face aux questions des journalistes les plus chaudes du moment: le scandale Petraeus, le mur fiscal et l'affaire Benghazi. Sur près d'une douzaine de questions, deux ont porté sur le premier sujet, deux sur le second et trois sur le troisième, le président a également abordé l'immigration, l'Iran, le réchauffement climatique et la Syrie.

Il avait voulu profiter de cette première conférence de presse depuis sa victoire pour en faire une tribune et défendre sa position sur les négociations budgétaires, mais la première question qui...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant