Barack Obama sur la dette : «ça suffit!»

le
0
Alors que les discussions s'enlisent sur le relèvement du plafond de la dette, le président américain aurait manifesté sa colère aux Républicains. La tension monte alors que Moody's menace de dégrader la note du pays.

La pression monte sur Barack Obama. Alors que la date butoir du 2 août approche, le président américain ne parvient pas à convaincre des Républicains de voter le relèvement du plafond de la dette des États-Unis. Il doit désormais faire face à la menace d'une dégradation de la note souveraine du pays émanant de Moody's. Mercredi dans la soirée, l'agence de notation a indiqué qu'elle pourrait dans les semaines à venir abaisser la note américaine, actuellement la meilleure possible avec AAA, dans la catégorie AA, qui reste une catégorie d'investissement.

Moody's devient ainsi la première des trois grandes agences de notation à placer la note des États-Unis sous surveillance avec risque d'un déclassement. Dans un communiqué, elle dit percevoir «une possibilité de plus en plus grande que le plafond légal de la dette ne soit pas relevé en temps voulu». Faute d'un accord, les États-Unis pourraient manquer certains remboursements sur les obligations publiques en circ

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant