Barack Obama se dit "pas optimiste" à court terme en Syrie

le
0
    LIMA, 21 novembre (Reuters) - Le président américain Barack 
Obama s'est dit dimanche "pas optimiste" sur les perspectives à 
court terme en Syrie. 
    Une fois que la décision a été prise par la Russie et l'Iran 
de soutenir le président syrien Bachar al Assad, il est devenu 
difficile pour l'opposition modérée de défendre son territoire, 
a expliqué le président sortant américain. 
    Pour se maintenir au pouvoir, Bachar al Assad a fait le 
choix de voir son pays détruit et sa population dispersée, a 
encore dit Barack Obama, qui s'exprimait à Lima au Pérou au 
sommet du forum de Coopération Asie-Pacifique (Apec). 
    Sur le terrain, les combats ont fait de nouvelles victimes 
civiles, dimanche à Alep, où huit enfants ont été tués dans une 
école bombardée par les rebelles côté Ouest.   
 
 (Jeff Mason à Lima et Dustin Volz à Washington; Danielle 
Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant