Barack Obama retourne au Kenya, pays natal de son père

le
0

WASHINGTON, 23 juillet (Reuters) - Barack Obama reviendra vendredi sur la terre natale de son père, le Kenya, pays auquel le président américain est très attaché, même si un programme sécuritaire et économique chargé ne laissera pas beaucoup de place au sentimentalisme. Le Kenya est un allié crucial pour les Etats-Unis dans la lutte contre les islamistes somaliens d'Al Chabaab, qui ont multiplié les attaques sur le sol kényan depuis l'an dernier, et le sujet devrait dominer les discussions à Nairobi. Barack Obama va néanmoins passer du temps avec des membres de sa famille mais il ne se rendra pas dans le village natal de son père, ont indiqué des responsables de la Maison blanche. Le président américain, qui s'était rendu au Kenya en 2006 lorsqu'il était sénateur, a regretté le déclin des libertés publiques dans le pays d'Afrique de l'Est, dont le président, Uhuru Kenyatta, a eu maille à partir avec la justice internationale. Mais il a insisté sur l'importance de ce nouveau déplacement, le premier d'un président américain en exercice dans ce pays. "Mon espoir est (...) de pouvoir convoyer le message que les Etats-Unis sont un partenaire important, non seulement pour le Kenya, mais pour l'Afrique subsaharienne toute entière", a-t-il déclaré. A Nairobi, Barack Obama présidera une conférence économique et rendra hommage aux victimes de l'attentat de 1998 contre l'ambassade américaine, avant un dîner de travail avec son homologue kényan, qui faisait l'objet jusqu'à leur abandon en mars dernier de poursuites de la Cour pénale internationale (CPI) pour son rôle présumé dans les violences post-électorales de 2007-2008 au Kenya. Barack Obama se rendra ensuite à Addis Abeba, en Ethiopie, pays dont le bilan en matière de droits de l'homme est également critiqué. (Jeff Mason; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant