Barack Obama prône l'introspection après les émeutes à Baltimore

le
0

WASHINGTON, 28 avril (Reuters) - Barack Obama a déclaré mardi que les émeutes de la veille à Baltimore obligeaient les Etats-Unis à un "examen de conscience" national sur les rapports entre les forces de police et le public. Il s'agissait de la première déclaration publique du président américain après les émeutes déclenchées lors des funérailles d'un jeune Noir décédé en détention des suites d'une fracture des vertèbres cervicales survenue lors de son arrestation. Le chef de la Maison blanche a dénoncé ceux qui ont pillé les magasins et endommagé des véhicules en réponse à la mort de Freddie Gray, les qualifiant de criminels et de voyous. Leur violence, a dit Barack Obama, a injustement assombri les manifestations pacifiques qui avaient eu lieu les jours précédents. (Bill Trott; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant