Barack Obama promet de combattre l'Etat islamique en Syrie

le
2

(Actualisé avec citations trois derniers paragraphes) WASHINGTON, 23 septembre (Reuters) - Barack Obama s'est engagé mardi à continuer la lutte contre les combats de l'Etat islamique quelques heures après les premières frappes menées en Syrie sous commandement américain contre ce groupe djihadiste et promis de renforcer la coalition internationale sur ce thème. "Encore une fois, il doit être clair pour quiconque conspirerait contre l'Amérique et ferait du mal aux Américains que nous ne tolérerons pas de sanctuaire pour les terroristes qui menacent notre peuple", a déclaré le président des Etats-Unis avant de quitter la Maison blanche pour le sommet des Nations unies sur le climat à New York. Il a indiqué que la force de la coalition, qui réunit pour l'instant plus de 40 pays, dont cinq Etats arabes qui ont pris part à l'opération aérienne de mardi, montrait que les Etats-Unis n'étaient pas seuls dans le combat contre les djihadistes. "L'Amérique est fière d'être côte-à-côte avec ces pays au nom de notre sécurité commune", a dit Barack Obama. "La force de cette coalition dit clairement au monde que ce n'est pas le combat de l'Amérique seule", a dit Barack Obama. Il a précisé qu'il verrait le Premier ministre irakien Haïdar al Abadi ainsi que "des amis et alliés" aux Nations unies dans le cadre de la consolidation de la coalition. "L'effort global prendra du temps. Il y aura des difficultés mais nous ferons ce qui est nécessaire pour mener le combat contre ce groupe terroriste", a déclaré Barack Obama, en précisant que la campagne était conforme à la stratégie présentée début septembre pour combattre l'Etat islamique. Barack Obama avait annoncé le 10 septembre dans un discours solennel sa volonté d'intensifier sa lutte contre l'EI et avait annoncé son intention de lancer des frappes aériennes en Syrie. ID:nL5N0RB5SB (Roberta Rampton et Susan Heavey; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paspad le mardi 23 sept 2014 à 19:06

    il devrait commencer par s'occuper des 46 millions de pauvres aux USA et arrêter de menacer journellement le monde entier : Afghanistan, Libye, Syrie, Russie, etc, etc, etc

  • M7097610 le mardi 23 sept 2014 à 18:15

    de quoi se mêle t il encore ? Que les US restent chez eux, ils ont fait assez de degats comme cela