Barack Obama plaisante sur les courriels de Hillary Clinton

le
1

WASHINGTON, 15 mars (Reuters) - Barack Obama s'est moqué samedi de son ancienne secrétaire d'Etat Hillary Clinton pour la récente polémique autour de ses courriels à l'occasion d'un discours humoristique qui lui a aussi permis d'attaquer ses adversaires républicains et de plaisanter au sujet des gaffes de Joe Biden. Lors du dîner annuel du Gridiron, une soirée de chansons et de sketchs évoquant les principaux acteurs de la vie politique aux Etats-Unis, le président américain a jugé sur le ton de l'humour que sa réputation d'expert en nouvelles technologies de communication était désormais éclipsée par celle de Hillary Clinton. Cette dernière, qui fut sa rivale pour l'investiture démocrate à l'élection présidentielle de 2008, a été mise en cause récemment pour avoir utilisé sa messagerie personnelle dans le cadre de ses fonctions lorsqu'elle dirigeait la diplomatie américaine. "Si vous réfléchissez à la façon dont les choses ont changé depuis 2008. A l'époque j'étais le jeune candidat du futur féru de technologies. Maintenant, j'appartiens au passé et Hillary a un serveur chez elle", a dit Barack Obama. "Je suis complètement dépassé", a-t-il ajouté en déclenchant les rires de son auditoire. Barack Obama a aussi évoqué les critiques dont il a été l'objet pour s'être pris en photo dans une vidéo de promotion de son programme d'assurance-santé. Il a riposté en évoquant la lettre que 47 sénateurs républicains ont adressée à l'Iran pour dénoncer par avance tout accord susceptible d'être conclu par le président américain sur le programme nucléaire iranien. "Vous n'abaissez pas votre fonction en prenant un selfie. Vous le faîtes en envoyant une lettre mal écrite à l'Iran", a-t-il dit. Barack Obama a aussi blagué au sujet de la tendance qu'a son vice-président à toucher les gens autour de lui. Joe Biden a ainsi été critiqué pour avoir posé ses mains sur les épaules de la femme d'Ash Carter lors de la cérémonie d'investiture de ce dernier en tant que secrétaire à la Défense. "Joe me masse les épaules à moi aussi", a lancé Barack Obama, provoquant là encore les rires de l'assistance. Le Gridiron Club and Foundation, créé en 1885, est la plus ancienne association de journalistes à Washington. L'adhésion se fait uniquement par invitation. (Jeff Mason, Roberta Rampton et Steve Holland; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9244198 le dimanche 15 mar 2015 à 07:12

    Ah ce club et fondé par le copinage