Barack Obama interpellé sur le contrôle des armes à feu

le
0
Pendant la campagne, le président américain avait joué la prudence face au puissant lobby pro-armes. Après la tuerie de Newton, les partisans d'un contrôle accru des armes le pressent d'agir.

«Today is the day». Le slogan des 200 manifestants partisans du contrôle des armes réunis vendredi soir devant la Maison blanche a le mérite d'être clair: c'est «aujourd'hui», estiment-ils, après la terrible fusillade de Newtown, que l'administration Obama doit sortir de sa prudence et mettre en œuvre une législation plus restrictive sur les armes. Quelques minutes plus tôt, à l'intérieur de la Maison-Blanche, Barack Obama était intervenu à la télévision promettre «une action significative pour éviter de nouvelles tragédies comme celle-ci, sans nous soucier de politique». Sans en dire plus sur les mesures concrètes qu'il souhaiterait porter...

Le porte-parole de la Maison-Blanche, Jay Carney, pressé de questions par les journalistes, a rappelé que Barack O...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant