Barack Obama fait pression sur l'AIEA 

le
0
Il espère que des révélations sur le programme nucléaire iranien activeront les sanctions de l'ONU.

Face aux doutes des experts et de la communauté interna­tionale surle complot iranien présumé contre l'ambassadeur saoudien sur le sol américain, l'Administration ­Obama relance le débat sur le nucléaire iranien avec l'espoir d'une action à l'ONU. Elle cherche par ailleurs à ­obtenir un soutien international pour de nouvelles sanctions contre la Banque centrale et le secteur pétrolier iraniens. La Maison-Blanche a laissé entendre au New York Times qu'elle faisait pression sur l'Agence internationale de l'énergie atomique, pour que celle-ci publie ses informations les plus compromettantes sur le développement d'une bombe atomique par l'Iran. Le Figaro a révélé jeudi dernier l'intention de l'AIEA de dénoncer le caractère militaire du programme nucléaire de Téhéran le 17 novembre.

Selon le journal américain, l'agence hésiterait à franchir le pas, de crainte que ses inspecteurs ne soient expulsés d'Iran. Elle aurait gardé secrètes jusqu'à présent des inform

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant