Barack Obama en plein «trou d'air» 

le
0
Mauvais sondages, usure du pouvoir, attaques de tous bords: la campagne pour la présidentielle américaine de 2012 part sous de mauvais auspices.

«Recharger ses batteries», tel est l'objectif affiché du président américain pour ses dix prochains jours de vacances en famille à Martha's Vineyard. Malgré les critiques sur le choix de cette île chic de la côte Est - qu'un autre habitué, Bill Clinton, avait judicieusement évitée en pleine crise politique en 1995 -, Barack Obama s'apprêtait hier soir à s'éloigner, espérait-il, de l'attention des médias.

Il s'agit aussi pour lui de réfléchir à sa stratégie électorale pour novembre 2012, alors que l'on commence à s'interroger sur ses chances de réélection, y compris dans son camp. Depuis le fiasco du débat sur la dette publique et la dégradation de la note des États-Unis par l'agence de notation Standard&Poor's, le président traverse un «trou d'air». Il est sous le feu constant des attaques de candidats républicains revigorés, des critiques des commentateurs politiques et même des reproches de ses partisans.

Usé par le pouvoir

Pas un jour ne pass

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant