Barack Obama : «Daech n'est pas une menace existentielle»

le , mis à jour à 09:32
2
Barack Obama : «Daech n'est pas une menace existentielle»
Barack Obama : «Daech n'est pas une menace existentielle»

Dernier discours sur l'Etat de l'Union pour Barack Obama. Le président des Etats-Unis a prononcé mardi soir (dans la nuit de mardi à ce mercredi en France) son dernier discours annuel de politique générale devant le Congrès, le parlement américain. 

Economie, santé, relations internationales... L'hôte de la Maison-Blanche, le siège de la présidence américaine, a balayé de nombreux sujets devant les parlementaires, dressant tout à la fois un bilan de sa présidence et se tournant vers l'avenir, qui passe notamment par l'élection de son successeur en novembre, et qui entrera en fonction en janvier 2017. A l'aise face à son auditoire, il a incité les Américains à accompagner les «extraordinaires changements» en cours.

A douze mois de son départ, le bilan de Barack Obama divise l'Amérique : selon un sondage CBS/NYT, 46% approuvent son action, 47% la désapprouvent.

Le groupe EI ne menace pas l'existence des Etats-Unis. «Des masses de combattants à l'arrière de pick-ups et des esprits torturés complotant dans des appartements ou des garages posent un énorme danger pour les civils et doivent être arrêtés. Mais ils ne représentent pas une menace existentielle pour notre Nation. (...) Nous devons simplement les désigner pour ce qu'ils sont, des tueurs et des fanatiques qui doivent être éradiqués, pourchassés et détruits», a déclaré l'ancien sénateur de Chicago (Illinois) à propos du groupe de l'Etat islamique (EI) ou Daech, selon son acronyme arabe.

«Le peuple américain doit savoir que même sans une action du Congrès, l'EI apprendra les mêmes leçons que d'autres terroristes auparavant. Si vous doutez de la détermination de l'Amérique, ou de la mienne, pour que justice soit faite, demandez à Oussama Ben Laden (NDLR : l'ancien chef de la nébuleuse terroriste Al Qaïda, tué en 2011 au Pakistan lors d'une opération commando de l'armée américaine). (...) Si vous vous en prenez aux Américains, on ira vous ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 11 mois

    Daesh est l'enfant de la CIA et des USA. Ils croient avoir la main, mais le diable s'échappe de sa boîte et il devient incontrôlable.

  • oban07 il y a 11 mois

    discours vide et loin des réalités vraies