Barack Obama console la nation américaine

le
0
Après la tuerie de Tucson, le président a prononcé un discours intense et poignant.

Poignant, empathique et au-dessus de la mêlée politique qui fait rage. Tel a été le discours de Barack Obama mercredi après-midi, à Tucson, où il était arrivé avec sa femme, Michelle, pour soutenir les familles de victimes et rassembler la nation américaine après la terrible tuerie qui avait fait 6 morts et 14 blessés samedi, dont la représentante démocrate Gabrielle Giffords, prise pour cible par un tueur déséquilibré de 22 ans. C'était un peu comme si le président avait revêtu un surplis de pasteur pour ce moment de deuil qui rassemblait 27.000 personnes dans un immense auditorium de l'université d'Arizona.

Une approche religieuse

Lors d'un discours intime et grave, délivré sans prompteur, qui a duré un peu plus de quarante minutes, le président a d'ailleurs maintes fois cité les Écritures pour appeler les Américains à mieux s'aimer et se respecter les uns les autres. Une approche religieuse en phase avec une Amérique profondément croyante. Il ét

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant