Barack Obama adoube Mario Monti

le
0
Le président américain ne tarit pas d'éloges sur l'économiste qui gouverne l'Italie.

Deux couvertures du Time, à trois mois d'intervalle, mesurent l'ampleur des changements intervenus en Italie. La première, le 11 novembre dernier, représentait un Silvio Berlusconi tous sourires, avec une manchette dévastatrice: «L'homme derrière l'économie la plus dangereuse du monde». L'autre, publiée cette semaine en pleine visite de son successeur, Mario Monti, à Washington, met en vedette le président du Conseil, mince sourire aux lèvres, sous le titre: «Peut-il sauver l'Europe?».

À la Maison-Blanche, le superéconomiste qui gouverne l'Italie depuis le 11 novembre a reçu un accueil très chaleureux. Barack Obama s'attend à ce qu'il «conduise l'Italie hors de la tempête». Il a loué ses «décisions rapides dans un moment extrêmement difficile» et son «plan très sérieux» pour restaurer la confiance internationale en l'Italie: «Les relations entre nos deux pays n'ont jamais été aussi fortes», a-t-il ajouté. La semaine précédente, Nicolas Sarkozy ava

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant