Baosteel veut acquérir 25% de la filiale minière de Mechel

le
0
BAOSTEEL VEUT PRENDRE 25% DE LA FILIALE MINIÈRE DE MECHEL
BAOSTEEL VEUT PRENDRE 25% DE LA FILIALE MINIÈRE DE MECHEL

MOSCOU (Reuters) - Le chinois Baoshan Iron and Steel (Baosteel) négocie avec Mechel en vue d'acquérir 25% de la filiale minière du producteur russe d'acier et de charbon à coke, a rapporté mercredi le journal Vedomosti.

Le quotidien financier, qui cite une source anonyme, précise que l'ensemble de la filiale pourrait être évalué à cinq milliards de dollars (3,8 milliards de dollars), ce qui porte à 1,25 milliard de dollars la part que souhaite acquérir Baosteel, premier sidérurgiste chinois par la capitalisation.

Un porte-parole de Mechel a dit que le groupe russe négociait avec plusieurs investisseurs potentiels mais n'a pas confirmé les informations de Vedomosti sur la présence de Baosteel parmi eux. Le groupe chinois n'a pu être joint dans l'immédiat.

Mechel a dû diminuer ses investissements et céder des actifs non essentiels pour assurer le service d'une dette de 9,1 milliards d'euros accumulée par le développement de ses activités avant la chute des prix du charbon et de l'acier, entraînée par la crise financière de 2008.

L'entreprise russe a manifesté son intention de vendre jusqu'au quart de Mechel Mining afin d'accélérer le développement du gisement sibérien de charbon Elga au cours du premier semestre 2013.

Maria Kiselyova, Julien Dury pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant