Banques suisses: des clients en règle avec leur fisc

le
0
La place financière helvétique anticipe le passage à l'échange automatique d'informations, standard poussé par l'OCDE et le G20. Faute de régularisation, les comptes en banque seront purement et simplement fermés.

L'ère du secret bancaire est bel et bien révolue en Suisse. Les banques l'ont compris et exigent de leur clientèle étrangère qu'elle soit en règle avec leur fisc. «Cette fois, elles vont même plus vite que les autorités», assure l'avocat fiscaliste Stephano Lagonico. La place financière helvétique anticipe le passage à l'échange automatique d'informations, alors que Berne résiste encore à adopter ce nouveau standard poussé à l'échelle internationale par l'OCDE et le G20. «Les banques suisses ont tiré la leçon du passé, des erreurs faites avec la clientèle américaine», explique le fiscaliste.

Le vrai séisme en terre helvète a en effet été déclenché par l'affaire UBS, ce lourd contentieux avec les États-Unis qui a contraint le groupe suisse à liv...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant