Banques : que faut-il attendre des trimestriels ?

le
1
Les sièges des grandes banques françaises cotées. (© L. Grassin - DR)
Les sièges des grandes banques françaises cotées. (© L. Grassin - DR)

Les banques françaises vont-elles pouvoir saisir la saison des résultats pour redorer leur blason boursier ? Après des parcours rouge vif depuis de début d’année, le calendrier de publication des comptes semestriels 2016 intervient dans une phase agitée, marquée par une volatilité soutenue, post-vote en faveur du Brexit. BNP Paribas et Natixis ouvrent le bal le 28 juillet. Crédit Agricole et Société Générale suivront le 3 août.

Des trimestriels attendus en ordre dispersé

Pour BNP Paribas, les analystes recensés par le consensus Factset tablent sur un résultat net en repli de 11%, à 2,27 milliards d'euros sur les trois mois avril-juin. La banque dirigée par Jean-Laurent Bonnafé doit faire face à un effet de base défavorable. A la même période de l'année dernière, elle avait dégagé une plus-value de 420 millions d’euros liée à la cession de part dans la foncière Klépierre.

Les anticipations pour Crédit Agricole et Société Générale sont en revanche positives, même si elles sont basées sur un échantillon étroit de bureaux d’analyses. Le résultat net de Société Générale est attendu à 1,49 milliard d’euros, en hausse de 10,6% quand celui de Crédit Agricole S, devrait progresser de 7,2%, à 986 millions. Une projection qui nous paraît bien optimiste.

De fait, pour la Banque verte, ce rendez-vous de début août s’annonce de nouveau délicat à gérer. Ses comptes

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stricot il y a 6 mois

    Q2 est en regle generale moins pire que Q1, avec le petrole qui se redresse, FX qui bouge bien et offre des opportunites, EQ un peu trop calme, les taux super-bas qui aident pas... Mas des volumes un peu plus interessants. Bien sur, Deutsche va etre bien a la peine...