Banques : que faut-il attendre des comptes trimestriels

le
0
Depuis deux ans, les banques françaises ont retrouvé des niveaux de solvabilité adéquats face à leurs concurrents. (© L. Grassin / DR)
Depuis deux ans, les banques françaises ont retrouvé des niveaux de solvabilité adéquats face à leurs concurrents. (© L. Grassin / DR)

Une semaine de publications. Natixis le 30 juillet, BNP Paribas le 31 juillet, suivies de Crédit Agricole SA le 4 août, puis de Société Générale le 5 août. Les quatre grandes banques françaises cotées optent comme chaque année pour le cœur de l’été pour publier leurs comptes trimestriels. Mais ce tir groupé devrait se traduire par des tendances divergentes, selon le consensus des analystes.

Jusqu’à 1,94 milliard d’euros de résultat net. Les bureaux d’études attendent pour Natixis un profit net trimestriel de 411 millions d’euros, en hausse de 23%. Crédit Agricole SA et BNP Paribas devraient afficher des résultats nets de 894 millions d’euros et de 1,94 milliard d’euros. Des performances difficilement comparables.

Bloc "A lire aussi"

La Banque verte avait subi pour 708 millions d’euros l’impact de la dépréciation de ses parts dans la banque portugaise Esperito Santo et n’avait publié qu’un maigre profit de 17 millions. Quant à BNP Paribas, elle était dans le rouge vif, avec une perte nette de 4,3 milliards suite à ses déboires avec la justice américaine. À contre-courant, Société Générale devrait voir sa performance nette se tasser avec un résultat net de 919 millions d’euros contre 1,03 milliard un an plus tôt.

L’impact des renégociations des prêts immobiliers. Parmi les sujets

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant