Banques : les Français accros à la consultation de leur compte via leur mobile

le
0

Désormais, les Français consultent davantage leur compte bancaire depuis un téléphone mobile qu'à partir d'un ordinateur. Ils se connectent en moyenne quatre à cinq fois par semaine.

Les Français sont de plus en plus «accros» au site internet de leur banque. Chaque jour, ils sont 5,2 millions à se connecter, selon une étude de Mediametrie-NetRatings. Un nombre en hausse constante et bien plus important la semaine (5,8 millions) que le week-end (4,1 millions). Le Crédit agricole, qui compte le plus de clients, arrive en tête et se situe en 33e position des sites les plus visités en France, devant Twitter.

Mais que font vraiment les particuliers sur ces sites? Ils consultent le solde de leur compte, l'historique des dernières opérations et l'encours de la carte bancaire ; ils effectuent aussi souvent un virement de compte à compte, une opération gratuite en ligne, mais facturée au guichet de la banque. «Ils impriment aussi un relevé d'identité bancaire», indique-t-on chez BNP Paribas. Les internautes sont très assidus en ligne. «Nos clients consultent 19 fois par mois leur compte en moyenne et réalisent moins de deux opérations de gestion (virement)», précise LCL.

Désormais, les Français consultent davantage leur compte depuis un téléphone mobile qu'à partir d'un ordinateur. Pouvant accéder à tout moment à l'application de leur banque, ils multiplient les connexions. «La majorité des clients utilisant le mobile consultent leur compte 4 à 5 fois par semaine en moyenne, contre une à deux depuis un ordinateur», note Denis Mancosu, directeur de la distribution multicanal à la Caisse d'Épargne. Les jeunes, dont les budgets sont serrés, n'hésitent pas à sonder leur compte tous les jours, voire plusieurs fois par jours depuis leur mobile. Ce qui leur permet notamment d'évaluer plus facilement les dépenses (pour des sorties par exemple) qu'ils peuvent effectuer. Ils sont d'ailleurs souvent demandeurs des alertes, leur indiquant que leur compte vire dans le rouge.

Les applications des banques sont de plus en plus sophistiquées. Celle de la Société générale, par exemple, comprend «davantage de services que le site web». Dans plusieurs établissements comme à la Société générale ou à la Caisse d'Épargne, par exemple, les clients peuvent aussi entrer en contact avec leur conseiller par e-mail. «Ce mode d'échange est en plein essor. Il est plus facile de communiquer par écrit que par téléphone. C'est moins intrusif et permet au client de répondre lorsqu'il est disponible», explique Denis Mancosu. Résultat, les Français se rendent de moins en moins souvent dans leur agence bancaire, dont le nombre ne cesse de diminuer.

Désormais très informés, les Français sont-ils meilleurs gestionnaires? Sont-ils moins à découvert que par le passé, lorsqu'ils devaient attendre le relevé de compte mensuel ou se déplacer au guichet de leur banque pour connaître leur solde? Pour l'heure, contrairement, à ce que l'on pourrait penser, les banquiers ne constatent pas de véritablement changement.

»» Retrouvez désormais le Figaro Economie sur Facebook

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant