Banques : l'État prêt à injecter des fonds

le
0
Le gouvernement aurait soumis, mi-septembre, aux cinq principales banques françaises un plan qui visait à les renflouer à hauteur de 10 à 15 milliards d'euros, rapporte Le Journal du dimanche . L'Élysée et la Banque de France démentent. Avec une vidéo BFMTV

Les banques françaises sont-elles aussi solides qu'elles le clament? Alors que François Baroin, ministre des Finances, était aux États-Unis cette semaine pour rassurer les Américains sur la santé des banques européennes, Bercy serait pourtant prêt à dégainer un plan de sauvetage, selon le Journal du Dimanche . Citant des sources bancaires et proches de l'Élysée, l'hebdomadaire rapporte qu'une réunion de crise secrète s'est tenue à la direction du Trésor le dimanche 11 septembre. Les dirigeants de BNP Paribas, Société générale, Crédit agricole, Banque populaire-Caisse d'Épargne et du Crédit mutuel y auraient assisté.

Au menu des discussions, les fonds propres de ces établissements. Alors que la crise de la dette se propage, l'Europe se demande si ses banques pourraient absorber le choc d'un défaut de paiement de la Grèce. D'autant plus que l'hypothèse d'une défaillance d'Athènes n'est plus taboue. C'est pourquoi l'État français se proposerait d'injecter

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant