Banques japonaises-Prêts à la peine, plus-values en hausse au T1

le
0
    par Taiga Uranaka 
    TOKYO, 31 juillet (Reuters) - Mizuho Financial Group 
 8411.T  et Sumitomo Mitsui Financial Group <SMFG)  8316.T  ont 
fait état d'un bond des plus-values sur les cessions de leurs 
participations dans de grandes entreprises-clientes mais 
l'environnement de taux ultra-bas a continué de peser sur les 
performances des banques japonaises au  premier trimestre de 
l'exercice fiscal en cours.  
    Mizuho, deuxième banque nippone en termes de total de bilan, 
devant SMFG, a dit que les plus-values sur les cessions de son 
portefeuille en actions avaient presque quintuplé à 62,3 
milliards de yens (480 millions d'euros) sur la période 
avril-juin tandis qu'elles étaient multipliées par près de 20 
chez SMFG à 29 milliards de yens.  
    Les banques japonaises détiennent historiquement des 
participations dans les grandes entreprises du pays dans le but 
de renforcer leur relation commerciale avec elles mais les elles 
ont réduites sous la pression des investisseurs et des autorités 
réglementaires.  
    L'environnement de taux ultra-bas a continué de peser sur 
les activités traditionnelles de prêts.  
    Le bénéfice net de Mizuho a chuté de 11% en raison d'une 
chute des revenus nets d'intérêt, à 192,8 milliards de yens sur 
la période contre 215,6 milliards un an auparavant.  
    Celui de SMFG a augmenté de 31%, grâce aux plus-values de 
cessions de titres de participations, mais aussi à la faveur 
d'une hausse de 11% des revenus nets d'intérêt avec les gains 
dans l'activité de gestion de fonds actions indiciels.  
    Mizuho a dit que le recul de ses profits s'expliquait aussi 
par la chute de 75% de ceux de sa division de trading 
obligataire.  
    Les deux banques ont confirmé leurs perspectives d'un recul 
de leur bénéfice sur l'ensemble de l'exercice qui sera clos au 
31 mars 2018.  
    Mizuho s'attend à une baisse de 8,8% de son bénéfice à 550 
milliards de yens conformément aux attentes de 16 analystes 
interrogés par Thomson Reuters. SMFG table sur des profits de 
630 milliards de yens, en baisse de 10,8% par rapport à l'année 
précédente et en-desous du consensus des analystes qui ressort à 
650,84 milliards de yens.  
    Mitsubishi UFJ Financial Group  8306.T , première banque 
nipponne par le total des actifs, publiera ses résultats 
trimestriels mardi.  
    L'action Mizuho a terminé quasi-stable (-0,05%) et celle de 
SFMG a pris 0,17% à la Bourse de Tokyo avant la publication de 
leurs résultats, après la clôture.  
     
 
 (Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique 
Tison) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant