Banques françaises : pourquoi Moody's devient plus optimiste

le , mis à jour le
1
Le siège de Moody's à New York. (© E. Dunand / AFP)
Le siège de Moody's à New York. (© E. Dunand / AFP)

«Le secteur bancaire français va mieux et restera solide.» Tel est en substance le jugement de Moody’s à l’occasion de son «Banking System Outlook». L’agence de notation vient de relever de négative à stable sa perspective pour le système bancaire français.

Ce jugement valable pour une durée de douze à dix-huit mois témoigne de l’amélioration de la situation selon l’agence qui évalue vingt banques hexagonales, couvrant 98% du secteur français. Un secteur très concentré : les cinq premiers groupes bancaires (BNP Paribas, BPCE, Crédit Agricole, Crédit Mutuel et Société Générale) pèsent à eux seuls 83% du marché.

Bloc "A lire aussi"

La France bien classée en Europe. Avec une note long terme moyenne de A2, le secteur bancaire français obtient une évaluation supérieure à celle de la zone euro (A3) ou de l’ensemble de l’Union (Baa2). Soit respectivement deux et trois crans supplémentaires.

Le secteur français reste derrière les Pays-Bas (Aa3), mais il se classe au même niveau que l’Allemagne, la Belgique ou, hors zone euro, que le Royaume Uni ou le Danemark. Les pays du sud de l'Europe sont en revanche moins bien classés Baa2 pour l’Espagne, Baa3 pour l’Italie et B1 pour le Portugal.

Pourquoi une telle amélioration pour les banques françaises ? «En

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SM7 le vendredi 24 juil 2015 à 08:42

    A bon ! Y en a encore qui les lisent et les croient après la crise des subprimes !