Banques européennes : le FMI juge urgent de remédier au problèmes des créances douteuses

le
0

(AOF) - Dans son rapport sur la stabilité financière dans le monde, le Fonds monétaire international juge qu’il est urgent dans la zone euro de remédier par tous les moyens au montant excessif des créances douteuses et aux obstacles structurels à la rentabilité. L’institution internationale appelle de ses vœux des réformes visant à accélérer le recouvrement des actifs et à faciliter les procédures de défaillance des entreprises.

Dans l'ensemble de la zone euro, l'impact net sur les fonds propres de la cession des créances improductives grâce à ce genre de réformes ferait basculer la situation, produisant un gain total d'environ 60 milliards d'euros, au lieu d'une perte de 80 milliards d'euros, selon les estimations du Fonds.

Le FMI promeut aussi l'amélioration de l'efficacité opérationnelle des banques, grâce notamment à la rationalisation de leurs réseaux d'agences. Il chiffre les économies à 40 milliards d'euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant