Banques et automobiles ont pénalisé le CAC 40

le
0
Sixième séance de repli de suite pour l'indice parisien, qui a lâché 1,15% ce vendredi. L'inquiétude autour de la régulation bancaire a plombé le secteur. Renault et Peugeot ont été les plus boudés.

Le CAC 40 démarre mal la semaine. L'indice phare de Paris, qui a entamé la séance à l'équilibre (-0,08 %) a décroché peu après l'ouverture. Et malgré sa tentative de retrouver l'équilibre, l'ouverture de Wall Street a refait tomber le CAC 40. Au finish, l'indice recule de 1,15% à 3649,81 points - soit en dessous de 3650 points - et ne parvient pas à tourner la page d'une semaine rouge qui l'a vu perdre plus de 2 % en cinq jours. A Tokyo, le Nikkei a également terminé en baisse.

A Londres, le Footsie a laché 0,66% à 5555,97 points.

Les marchés sont attentistes avant la publication des chiffres de l'emploi américain vendredi et avant le début de la saison des résultats outre-Atlantique qui s'ouvre jeudi avec Alcoa.

Statistiques mitigées

En attendant, ce lundi, les prix à la production dans la zone euro ont légèrement progressé en août (+0,1%), et ce conformément aux attentes, le recul des prix de l'énergie ayant atténué leur croissance mensuelle.

Sur l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant