Banques et assurances paient plus d'impôt qu'avant

le
0

(lerevenu.com) - Le total des prélèvements obligatoires acquittés par les entreprises du secteur financier a été estimé à 40,2 milliards d'euros en 2010, selon le CPO. Depuis cette date, et en plus des hausses applicables à toutes les entreprises, cette taxation globale a augmenté de 10%. De nombreux prélèvements ont été créés ou modifiés, avec des objectifs de régulation des comportements à risques, de réduction des profits captés, voire de sanction du secteur. Ils représentent un supplément annuel pour le secteur financier de 3 à 4 milliards d'euros selon les années pour les prélèvements directs. 

Si l'on inclut les prélèvements indirects, dont une part provient de la fiscalisation des contrats complémentaires de santé et de la taxe sur les transactions financières, le montant s'élève à plus de 7 milliards d'euros. De 4,9% des prélèvements obligatoires en 2010, la part du secteur financier devrait atteindre 5,3% en 2013.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant