Banques : des bonus un peu plus sages cette année

le
0
La saison des primes qui démarre s'annonce particulièrement périlleuse avec une opinion publique toujours à vif. L'enveloppe globale -3 milliards l'an dernier- pourrait baisser.

Toujours le premier à ouvrir le bal, Goldman Sachs dévoilera jeudi prochain à ses équipes le montant de leurs «étrennes» 2011. La saison des bonus débute à peine et déjà la polémique bat déjà son plein. En Grande-Bretagne, où Lloyds Banking et RBS sont quasi nationalisés, les salaires «indécents» de la City ont provoqué une série d'affrontements entre le gouvernement et l'opposition travailliste.

En France, Christine Lagarde a pris les devants, hier, à l'occasion de la publication du rapport de la mission Camdessus sur le contrôle des bonus: «j'attends des banques qu'elles poursuivent leurs efforts de modération en 2011 », a enjoint la ministre de l'Économie. Elle devrait être entendue : «avec des revenus en recul et des frais de gestion en hausse, l'enveloppe de bonus de l'industrie devrait baisser globalement», pronostique Stéphane Rambosson, associé gérant du cabinet de chasse de tête Veni Partners.

 

800 millions de moins 

 

L'e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant