Banon choquée que DSK professe à Cambridge

le
0
Vendredi, l'ancien directeur du FMI est invité par la célèbre Cambridge Union Society.

L'invitation de Dominique Strauss-Kahn par la célèbre Cambridge Union Society, vendredi, mobilise les protestataires en Grande-Bretagne, mais aussi aux États-Unis et plus récemment en France.

En offrant à l'ancien patron du FMI une tribune dans l'un des hauts lieux du savoir, l'association chargée de l'organisation des conférences au sein de l'université britannique rivale d'Oxford suscite une levée de boucliers: faut-il ou non inviter le président du FMI à diffuser son enseignement devant des étudiants?

Une manifestation est prévue avant la prise de parole de l'ancien ministre, pour protester contre ce que les ­membres de la campagne «Désinvitez DSK» considèrent comme une opération de réhabilitation de l'ancien ministre. Les étudiants ont invité Douglas Wigdor, avocat de Nafissatou Diallo, la femme de chambre du Sofitel de New York qui poursuit DSK au civil, l'accusant de l'avoir agressée sexuellement, à s'exprimer. Il sera de la partie.

Tristane Banon, la jeune ü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant