Bank of Ireland bénéficiaire après cinq ans dans le rouge

le
0

DUBLIN, 1er août (Reuters) - Bank of Ireland BKIR.I a renoué avec les bénéfices pour la première fois depuis cinq ans, à l'image d'un secteur bancaire en voie de guérison en Irlande et prêt à profiter de la reprise économique. L'unique banque irlandaise à avoir échappé à la nationalisation a bénéficié de revenus plus élevés et d'une forte baisse des provisions. Sa concurrente Allied Irish Banks ALBK.I (AIB) a également fait état la semaine dernière d'un bénéfice semestriel supérieur aux attentes. "Même dans les temps les plus sombres, j'ai toujours cru que l'Irlande allait se redresser et que la banque s'en sortirait. Nous avons de nouveaux défis à relever, de nouvelles opportunités à saisir mais je constate une dynamique favorable de nos activités", a dit le directeur général de Bank of Ireland, Richie Boucher, à des journalistes. Bank of Ireland, qui avait annoncé en mars avoir renoué avec les bénéfices depuis le début de l'année, est la première banque du pays à affirmer être de nouveau dans le vert. Son bénéfice courant avant impôts a atteint 327 millions d'euros contre une perte de 395 millions d'euros un an plus tôt. Les six analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 241 millions d'euros. La marge nette d'intérêts a augmenté à 2,05% et Richie Boucher a dit prévoir une poursuite de la croissance de la rentabilité. Néanmoins, l'encours net s'est creusé à 83 milliards sur les six premiers mois de l'année, les remboursements restant supérieurs aux demandes. Bank of Ireland a déclaré que les charges pour créances douteuses avaient baissé de plus de 40% à 444 millions d'euros au premier semestre. (Padraic Halpin, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux