Bank of America responsable des escroqueries de Countrywide

le
0
BANK OF AMERICA RESPONSABLE DES ESCROQUERIES DE COUNTRYWIDE
BANK OF AMERICA RESPONSABLE DES ESCROQUERIES DE COUNTRYWIDE

NEW YORK (Reuters) - Bank of America a été reconnu coupable d'escroquerie dans le cadre des plaintes liées aux crédits immobiliers défectueux vendus par Countrywide, filiale de la banque américaine.

Ce verdict d'un des grands procès associés à la crise financière constitue une victoire importante pour le gouvernement fédéral américain, qui a été critiqué pour son incapacité à incriminer les dirigeants bancaires pour leurs responsabilités dans le déclenchement de cette crise.

A l'issue d'un procès de quatre semaines, un jury fédéral de Manhattan a estimé que Bank of America était coupable d'un acte d'escroquerie.

Countrywide, racheté en juillet 2008 par Bank of America, avait lancé des prêts immobiliers de mauvaise qualité dans le cadre d'un processus désigné sous le terme "Hustle" pour ensuite les revendre aux géants semi-publics Fannie Mae et Freddie Mac.

L'amende qui doit être infligée à Bank of America devra être fixée par le juge de district Jed Rakoff. Le département de la Justice a dit qu'il demanderait au juge de définir le montant à 848,2 millions de dollars, qui correspond à la perte brute subie par Fannie et Freddie.

"La décision du jury porte sur un seul programme de Countrywide, qui a duré quelques mois et qui a été arrêté avant le rachat de la société par Bank of America", a déclaré un porte-parole de la banque.

"Nous allons évaluer nos options pour un appel."

Le verdict est tombé avant la clôture de Wall Street. L'action Bank of America a terminé en baisse de 2,14% à 14,21 dollars alors que l'indice bancaire KBW a cédé 0,72%.

Nate Raymond, Benoît Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant