Bank of America multiplie par huit son bénéfice trimestriel

le
0
RÉSULTAT SUPÉRIEUR AUX ATTENTES POUR BANK OF AMERICA AU 3E TRIMESTRE
RÉSULTAT SUPÉRIEUR AUX ATTENTES POUR BANK OF AMERICA AU 3E TRIMESTRE

par Anil D'Silva et Peter Rudegeair

(Reuters) - Bank of America a publié mercredi un bénéfice trimestriel multiplié par huit en un an et supérieur aux attentes, grâce à une forte baisse des provisions pour créances douteuses et irrécouvrables, une tendance dont ont profité avant elle JPMorgan Chase et Wells Fargo.

Le bénéfice net de la deuxième banque américaine a atteint 3,18 milliards de dollars (2,34 milliards d'euros), soit 29 cents par action, au quatrième trimestre contre 367 millions (trois cents/action) un an auparavant, lorsque le résultat avait subi l'impact de cinq milliards de dollars de charges liées à des crédits immobiliers.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 26 cents.

"Le capital et la liquidité sont à des niveaux sans précédent, les pertes sur créances sont à des plus bas historiques, nos initiatives de réduction des coûts se déroulent bien et produisent des économies substantielles; nos affaires connaissent une bonne dynamique", a dit le directeur financier Bruce Thompson.

Les provisions pour pertes sur crédits ont été ramenées à 336 millions de dollars contre 2,20 milliards au quatrième trimestre 2012.

Les activités de crédit aux particuliers ont perdu 1,1 milliard de dollars sur le trimestre, contre une perte de 3,7 milliards un an plus tôt.

La banque de Charlotte (Caroline du Nord) a accordé pour 13,5 milliards de dollars de prêts immobiliers aux particuliers durant le trimestre contre 22,6 milliards au troisième trimestre et 21,5 milliards un an auparavant.

Le produit net bancaire, hors ajustements comptables, a augmenté de 14% à 22,3 milliards de dollars, tandis que les charges d'exploitation ont diminué de 6% à 17,3 milliards.

Le directeur général, Brian Moynihan, s'est attelé à réduire les coûts depuis son entrée en fonctions en 2010 et il avait annoncé en 2011 viser huit milliards de dollars d'économies par an.

L'action Bank of America, qui a progressé de 34,6% en 2013, gagnait 2,3% à 17,16 dollars en avant-Bourse.

RÉSERVES POUR FRAIS JURIDIQUES AUGMENTÉES

La banque a repris 1,2 milliard de dollars de provisions pour couverture des créances douteuses et irrécouvrables, contre 900 millions un an auparavant et 1,4 milliard au troisième trimestre.

En revanche, elle a augmenté les provisions pour frais juridiques au quatrième trimestre, après avoir reçu "de nouvelles informations", a précisé le directeur financier.

Les dépenses pour frais juridiques ont augmenté à 2,3 milliards de dollars contre 1,1 milliard au troisième trimestre et 2,0 milliards un an auparavant. La banque a convenu de verser plus de 45 milliards de dollars pour régler des contentieux nés de la crise financière de 2008.

Les commissions de l'activité banque d'investissement ont augmenté de 9% à 1,7 milliard de dollars, les entreprises de par le monde ayant tiré parti de la vigueur des Bourses pour lever des fonds propres.

Ces émissions de titres ont augmenté de 50% durant le trimestre par rapport à la période comparable de 2012, soit le meilleur trimestre depuis le quatrième trimestre 2010, selon des données de Thomson Reuters.

Le revenu de BofA tiré du trading actions a augmenté de 27% à 904 millions de dollars et celui drainé par le trading obligataire a progressé de 16% à 2,1 milliards de dollars, les résultats du crédit et de l'immobilier ayant largement compensé la faiblesse des activités de taux et de matières premières.

Le segment gestion de fortune et gestion d'investissement a dégagé un bénéfice net et un produit des commissions records. Son bénéfice net a augmenté de 35% à 777 millions de dollars, tandis que son revenu a progressé de 7% à 4,5 milliards.

La marge nette d'intérêts, mesure de la rentabilité des prêts, a augmenté à 2,46% contre 2,35% un an auparavant et 2,44% au troisième trimestre.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant