Bank of America fait mieux que prévu au 1er trimestre

le
0
Bank of America fait mieux que prévu au 1er trimestre
Bank of America fait mieux que prévu au 1er trimestre

CHARLOTTE, Caroline du Nord (Reuters) - Bank of America a fait état jeudi d'un résultat supérieur aux attentes au titre du premier trimestre, en raison d'une amélioration de la qualité du crédit et d'un rebond de l'activité sur les marchés financiers.

Comme ses concurrentes JPMorgan Chase et Citigroup, Bank of America a profité des signes d'amélioration de l'économie américaine et d'une activité plus soutenue sur les marchés financiers à la faveur d'une accalmie de la crise de la dette dans la zone euro.

Hors ajustements liés à la dette, la deuxième banque américaine affiche un bénéfice par action de 31 cents, alors que les analystes anticipaient en moyenne un BPA de 12 cents, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

BofA a passé des provisions pour pertes sur crédit de 2,4 milliards de dollars, contre 3,8 milliards au premier trimestre 2011. Les provisions pour pertes sur prêts sont tombées à leur plus bas niveau depuis le troisième trimestre 2007.

"La chose qui me satisfait le plus au premier coup d'oeil est la poursuite de l'amélioration du portefeuille de prêts", commente Joe Terril, président of Terril & Co.

En Bourse, l'action Bank of America effaçait ses gains vers 16h00 (-0,3% à 8,89 dollars).

L'action BoFA est en hausse de 60% depuis le début de l'année après avoir perdu à peu près autant en 2011.

La banque a réussi les derniers stress tests organisés en mars par la Réserve fédérale.

La division marchés de capitaux affiche un chiffre d'affaires de 3,8 milliards de dollars, contre 1,5 milliard au quatrième trimestre 2011. Il est toutefois en baisse sur un an (4,6 milliards de dollars au T1 2011).

Les revenus de trading, hors charge comptable, sont les plus élevés depuis l'acquisition de Merrill Lynch en 2008.

Le ratio Tier 1 de la banque représentant ses fonds propres "durs" face à ses engagements pondérés, est monté à 10,78%, contre 9,68% au quatrième trimestre 2011.

Au total, BofA affiche un bénéfice net de 653 millions de dollars, ou 3 cents par action, contre 2,05 milliards, ou 17 cents par titre, un an auparavant.

Le produit net bancaire est ressorti à 22,3 milliards de dollars, contre 26,9 milliards de dollars, conformément aux attentes des analystes.

La banque a fait état de charges de 4,8 milliards de dollars liées à l'ajustement de la valorisation de sa dette, partiellement compensée par des plus-values de 2,8 milliards de dollars liés à ses placements en actions et en dette.

Rick Rothacker, Nicolas Delame et Danielle Rouquié pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant