Bangladesh-Le chef d'un parti pendu pour crimes de guerre remontant à 1971

le
0
    DACCA, 10 mai (Reuters) - Le chef du parti Jamaat-e-Islami, 
Motiur Rahman Nizami, a été pendu dans la nuit de mardi à 
mercredi au Bangladesh, pour des crimes de guerre commis durant 
la guerre d'indépendance en 1971, a annoncé le ministre de la 
Justice, Anisul Haq. 
    L'exécution a eu lieu après le rejet par la Cour suprême 
d'un dernier appel contre sa condamnation à mort, rendue par un 
tribunal spécial pour génocide, viol et organisation d'un 
massacre d'intellectuels au cours de la troisième guerre 
indo-pakistanaise, qui aboutit à l'indépendance du "Pakistan 
oriental", ou Bangladesh. 
    Ancien député âgé de 73 ans, Nizami, condamné à mort en 
2014, a été pendu à la prison centrale de Dacca, la capitale. Il 
avait servi comme ministre dans le dernier mandat de Khaleda Zia 
lorsque celle-ci fut Première ministre. 
    Des centaines de personnes sont descendues dans les rues de 
Dacca dans la nuit pour saluer l'exécution. "Nous attendions ce 
jour depuis 45 longues années", a déclaré un ancien combattant. 
"La justice a enfin été rendue". 
    Des milliers de policiers avaient été déployés dans la 
capitale et dans d'autres grandes villes du pays pour parer à 
d'éventuelles violences après l'exécution de Nizami. 
    L'existence du tribunal pour crimes de guerre mis sur pied 
par la Première ministre Sheikh Hasina en 2010 a déclenché des 
violences et suscité les critiques dans les rangs de 
l'opposition, notamment chez les dirigeants du Jamaat-e-Islami. 
    Cinq hommes politiques de l'opposition, dont quatre 
dirigeants du Jamaat-e-Islami, ont été exécutés depuis la fin 
2013, après avoir été reconnus coupables par le tribunal. 
    Autour de trois millions de personnes ont péri lors de la 
guerre de 1971, et des milliers de femmes furent alors violées. 
A l'époque, le Jamaa-e-Islami s'opposa à la séparation d'avec 
l'actuel Pakistan, qui est musulman. 
 
 (Ruma Paul; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant