Bangladesh-L'EI revendique des attentats anti-chiites -SITE

le
0

(actualisé avec revendication) DACCA/DUBAÏ, 24 octobre (Reuters) - Le groupe djihadiste Etat islamique (EI), qui contrôle des régions entières de Syrie et d'Irak, a revendiqué les attentats à la bombe qui ont visé samedi des chiites à Dacca, la capitale du Bangladesh, a fait savoir SITE, organisme qui surveille les sites internet intégristes. L'EI, indique SITE, a déclaré que des "soldats du Califat du Bangladesh" avaient déclenché des explosions lors de "rituels polythéistes" à Dacca. La série d'explosions visant la communauté chiite du Bangladesh a fait au moins un mort et plusieurs dizaines de blessés dans la matinée de samedi, alors que se formait le cortège d'une procession dans la vieille ville à l'occasion de l'Achoura, a rapporté la police bangladaise. Quatre suspects ont été interpellés, ont indiqué les forces de l'ordre. Les attaques contre la minorité chiite sont rares au Bangladesh, pays à majorité sunnite. Lors de l'Achoura, les chiites commémorent la mort de l'imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet, à la bataille de Kerbala, en Irak, en l'an 680. (Serajul Quadir et Jeremy Gaunt; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant