Bangladesh : fermeture d'usines du textile après l'effondrement de l'immeuble

le
0
Bangladesh : fermeture d'usines du textile après l'effondrement de l'immeuble
Bangladesh : fermeture d'usines du textile après l'effondrement de l'immeuble

Le Bangladesh a annoncé mercredi pour la première fois la fermeture d'usines textile pour des raisons de sécurité, deux semaines après l'effondrement d'un immeuble abritant des ateliers de confection, un drame dont le bilan encore provisoire dépasse les 800 morts.

«Seize usines ont été fermées à Dacca et deux à Chittagong», la deuxième ville du pays, a annoncé à la presse le ministre du Textile, Abdul Latif Siddique, précisant que de nouvelles usines cesseraient leur activité dans le cadre du renforcement des mesures de sécurité. Il s'agit des premières fermetures décidées par les autorités depuis le drame du 24 avril, le plus meurtrier de l'histoire industrielle du pays. Le Rana Plaza, un immeuble de neuf étages, s'est effondré près de Dacca après que des ouvriers avaient signalé la veille des fissures sur le bâtiment.

4.500 usines vont être inspectées

«Nous avons constaté que ceux qui prétendent avoir les usines les plus aux normes au Bangladesh n'ont pas totalement respecté les règles de construction», a ajouté le ministre. Craignant que les marques occidentales se détournent de leurs fournisseurs bangladais, le gouvernement a annoncé lundi la mise en place d'une nouvelle commission d'enquête devant inspecter les quelque 4.500 usines textiles à la recherche d'éventuels défauts de construction. Le ministre du Textile a été nommé à la tête de cette commission.

Plus de 3.000 ouvriers travaillant pour des marques occidentales d'habillement, telles que le britannique Primark (Associated British Foods) et l'espagnol Mango, étaient à leur poste lorsque le Rana Plaza, situé à une trentaine de km de Dacca, s'est effondré comme un château de cartes.

VIDEO. Bangladesh: espoir infime de retrouver des survivants

Un drame en novembre avait déjà fait 111 morts

Le Bangladesh avait déjà annoncé le renforcement de mesures de sécurité après un incendie dans une usine textile près de Dacca en...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant